Skip to main content

En 2022, nous célébrons le bicentenaire de la naissance de Rosa Bonheur (1822-1899), cette artiste avant-gardiste ayant vécu en Seine-et-Marne et à deux pas de la forêt de Fontainebleau. Cette femme d’exception a légué à notre territoire, un  héritage unique.

Revenons sur l’histoire de la peintre la plus célèbre du XIXe siècle !

Rosa Bonheur, a fait connaître son art animalier exceptionnel sur la scène artistique internationale de son époque. En 1853, sa célèbre toile « Le Marché aux chevaux », mesurant 5 mètres de long a été présentée l’exposition universelle. Cette œuvre est aujourd’hui exposée au Metropolitan Museum de New York. Elle a également été pionnière de la défense de la cause animale dans l’art.

rosa bonheur artiste

Militante pour la cause des femmes, cette artiste et femme libre est également considérée comme une pionnière du féminisme.

En 1860, Rosa Bonheur a fait l’acquisition du Château de By, situé à Thomery, village à proximité de Fontainebleau et aux abords de la forêt. Son atelier s’y trouvait et c’est le lieu où elle étudiait les animaux qu’abritent la forêt et son grand parc arboré avec notamment des lions. Cette artiste avait en effet une grande passion pour les chevaux mais aussi pour les lions, qu’elle a magistralement peint après une étude minutieuse de leur morphologie mais aussi de leur comportement.

Cette maison atelier vous invite à une immersion dans la vie de la peintre. Depuis le 25 mai 1899, le temps s’y est arrêté pour conserver les lieux dans lesquels l’artiste a travaillé pendant quarante ans, l’ambiance qu’elle avait créée autour d’elle, et l’atmosphère qui s’en dégage encore au travers des objets quotidiens qui l’entouraient. Sa propriétaire Mme Katherine Brault vous y accueille pour partager sa passion. Situé à Thomery, en lisière de forêt de Fontainebleau, il y a abrite également des chambres d’hôtes, un restaurant et un salon de thé à découvrir.

Quelques dates marquantes !

En 1865, Rosa Bonheur, reçoit des mains de l’Impératrice Eugénie la Légion d’honneur pour son talent d’artiste. Elle est la première femme à recevoir cette décoration.

En 1889, elle rencontre la peintre portraitiste Anna Klumpke. Elle sera ensuite désignée légataire universelle de l’artiste et s’engage à en perpétuer la mémoire. Des désaccords entre les héritiers ont menés Anna Klumpke a racheter une partie des œuvres. Ayant décidé de les offrir aux musées nationaux, c’est au Château de Fontainebleau qu’a été confiée l’accueil et la pérennité de ces œuvres. Le château de Fontainebleau devient, dès lors, le lieu de mémoire officiel de la grande artiste. Rosa Bonheur entretient ainsi un lien particulier avec « la demeure des rois ».

Dans le cadre du Festival de l’Histoire de l’Art sur le thème des animaux et à l’occasion du bicentenaire de sa naissance, le château de Fontainebleau met l’inspirante peintre Rosa Bonheur en lumière. L’exceptionnelle exposition « Capturer l’âme. Rosa Bonheur et l’art animalier » invite à redécouvrir l’artiste et plus de ses cinquante œuvres parmi des tableaux, des dessins, des lithographies, des sculptures, des récompenses ou encore des décorations à partir du 3 juin.

En cette année 2022, bicentenaire de la naissance de Rosa Bonheur, le département de Seine-et-Marne s’attache à valoriser l’artiste et ses œuvres en partenariat avec le Château de Fontainebleau et le Château de Rosa Bonheur. Découvrez ainsi un programme riche et varié, composé de conférences, expositions, projections, consacrés aux talents et à la personnalité de la peintre la plus célèbre du XIXe siècle.

Comme elle, de nombreuses femmes célèbres ont marqué l’histoire de la destination, elles sont : George Sand, l’Impératrice Eugénie ou encore Joséphine Baker, et bien d’autres !

Comme de nombreux artistes, Rosa Bonheur a fréquenté Barbizon. Le village des peintres, situé en lisière de forêt, a toujours beaucoup inspiré les artistes.

L’article Rosa Bonheur, héritage de l’artiste peintre est apparu en premier sur Fontainebleau Tourisme.

Retrouvez la source de l’article Rosa Bonheur, héritage de l’artiste peintre sur le site web de Fontainebleau Tourisme.